Gestion des risques pour les organismes publics : piscines et pataugeoires publiques

Les directives suivantes soulignent les principaux points à considérer lors de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un plan de gestion des risques pour les piscines et les pataugeoires publiques. Ce document ne doit pas être considéré comme une liste exhaustive et doit être utilisé conjointement avec vos politiques et procédures internes, ainsi qu’en conformité avec les lois et règlements locaux.

parasol on beach at hotel

Offerts par de nombreux organismes publics, les piscines et les pataugeoires publiques offrent aux communautés un endroit où accéder aux installations et aux programmes aquatiques. Il s’agit de lieux intérieurs et extérieurs qui sont ouverts toute l’année ou seulement pendant les mois d’été. Bien que les piscines et les pataugeoires publiques offrent de nombreux avantages à la communauté, elles comportent également des risques pour la sécurité publique et doivent fonctionner en toute sécurité.

Les directives suivantes soulignent les principaux points à considérer lors de l’élaboration et de la mise en œuvre d’un plan de gestion des risques pour les piscines et les pataugeoires publiques. Ce document ne doit pas être considéré comme une liste exhaustive et doit être utilisé conjointement avec vos politiques et procédures internes, ainsi qu’en conformité avec les lois et règlements locaux.

Personnel et supervision

Les organismes publics doivent concevoir la structure de leur personnel de façon à assurer une supervision adéquate de tous les clients de la piscine et une gestion rigoureuse de l’installation de la piscine.

  • Créez un organigramme pour vous aider à déterminer les rôles que vous devrez combler et à prévenir les lacunes en matière de supervision. Une fois que vous avez déterminé les postes nécessaires, vous pouvez rédiger des descriptions de poste pour chacun d’eux en y décrivant les responsabilités, les tâches particulières et les qualifications minimales requises associées. Selon le poste, les exploitants doivent s’assurer des points suivants :
    • Âge minimum, compétences et expérience nécessaires pour remplir les rôles et les responsabilités
    • Certification minimale, comme la certification de sauveteur ou la formation sur la RCR
    • Formation minimale sur la reconnaissance et le traitement des coups de chaleur et de l’épuisement dû à la chaleur
    • Exigences minimales en matière de vision et d’audition
    • Formation saisonnière ou annuelle minimale requise pour effectuer toutes les tâches
  • Établissez des normes de rendement et des attentes pour le personnel, ainsi qu’un système pour les évaluer. Essayez de concevoir des objectifs précis, mesurables et réalistes. Déterminez la fréquence à laquelle les évaluations du rendement seront effectuées et les mesures qui seront prises si quelqu’un ne répond pas aux attentes.
  • Établissez un référentiel centralisé de documents contenant les dossiers du personnel, y compris leurs demandes d’emploi, des copies de leurs certifications et de leurs licences, leurs formations suivies d’intervention d’urgence et de premiers soins ainsi que leurs dossiers d’évaluation du rendement.
  • Élaborez des normes de supervision pour tout le personnel, les clients et les activités.
    • Passez en revue les exigences du nombre de sauveteurs en service requis par votre territoire. Voici un exemple des directives de l’Ontario :

Sauveteurs en service seulement

Nombre de clients

Nombre minimum de sauveteurs en service

0 à 30

1

31 à 125

2

126 à 250

3

251 à 400

4

401 et plus

1 sauveteur supplémentaire pour chaque 150 clients supplémentaires

Source : R.R.O. 1990, Règl. 565, art. 17 (2); Règl. de l’Ont. 270/99, art. 1 (1)

Sauveteurs et sauveteurs adjoints en service

Nombre de clients

Nombre minimum de sauveteurs en service

0 à 30

1

31 à 100

2

101 à 200

3

201 à 300

4

301 et plus

1 sauveteur supplémentaire pour chaque 100 clients supplémentaires

Source : R.R.O. 1990, Règl. 565, art. 17 (2); Règl. de l’Ont. 270/99, art. 1 (1)

  • Désignez les emplacements des postes de supervision, les rondes et les horaires
    • Documentez tout problème relevé pendant les rondes et toute mesure prise
    • Établissez des pratiques normalisées en matière de documentation
  • Assurez-vous que tout le personnel porte des uniformes bien apparents
  • Rédigez un manuel pour tous le personnel de supervision, le personnel subalterne et les bénévoles qui contient des renseignements pertinents pour réussir dans leurs fonctions, notamment :
    • Toutes les exigences opérationnelles et de supervision des installations
    • Tous les plans et procédures opérationnelles et d’urgence
    • Toutes les politiques et procédures pertinentes requises pour remplir leurs rôles et responsabilités
  • Assurez-vous que tous les membres du personnel passent en revue les exigences contenues dans le manuel du personnel et reconnaissent en avoir pris connaissance. Joignez leur attestation de reconnaissance à leurs dossiers.

Opérations

Les organismes publics doivent exploiter leurs piscines ou leurs pataugeoires conformément aux normes de sécurité établies par leur territoire de compétence local pour réduire le risque d’incidents liés à la sécurité et à la transmission de maladies. Pour vous aider à mettre en place un programme d’entretien robuste, veuillez inclure les éléments suivants :

  • Établissez un cycle d’inspection régulier de la piscine et de l’équipement de piscine avant, pendant et après les heures d’ouverture. Vos inspections doivent tenir compte des éléments suivants :
    • Enlevez les débris (par exemple, les feuilles) qui peuvent polluer l’eau ou être dangereux (comme le verre) pour les clients
    • Désinfectez l’eau de la piscine, testez la qualité de l’eau et maintenez l’équilibre du pH pour qu’il respecte ou dépasse les normes
    • Testez et réglez la clarté de l’eau de la piscine
    • Vérifiez que tous les couvercles de drain de fond sont bien installés et scellés
    • Confirmez la présence d’un éclairage adéquat sur toute la surface de l’eau et au bord de la piscine
  • Consignez les résultats de ces inspections. Assurez-vous que toutes les lacunes repérées sont adéquatement documentées et que des mesures correctives sont prises
  • Mettez en place un système pour traiter en toute sécurité l’encrassement de la piscine (par exemple, libération accidentelle de matières fécales, vomissement et sang), qui comprend l’élimination des matières contaminées et la désinfection de la piscine.
  • Établissez un contrôle d’accès, y compris des points d’entrée et des clôtures de périmètre sécurisées, autour de la piscine, de la pataugeoire et de l’équipement de piscine. Assurez-vous de ce qui suit :
    • Toutes les portes et barrières d’accès pour les clients sont dotées d’un dispositif de fermeture et de verrouillage automatique
    • Le point d’entrée sécurisé est au moins à la même hauteur que la clôture de périmètre
    • Les clôtures de périmètre respectent la hauteur minimale requise, conformément aux exigences de vos autorités locales
    • Les clôtures de périmètre sont difficiles à grimper
    • Il n’y a pas de structure adjacente à une clôture de périmètre qui pourrait permettre à une personne de tenter de grimper dessus
  • Confirmez que les surfaces suivantes sont antidérapantes pour réduire les risques de glissade, de trébuchement et de chute :
    • Bord de piscine
    • Échelles
    • Plongeoirs
    • Escaliers

Procédures d’urgence

Les exploitants doivent concevoir un plan d’intervention qui décrit clairement les mesures à prendre en cas d’incident d’urgence. Le plan d’urgence doit être clairement documenté et facilement accessible. La formation appropriée doit être donnée au personnel de supervision, au personnel subalterne et aux bénévoles qui participent à la supervision des clients et à l’exploitation des piscines et des pataugeoires publiques.

  • Plan d’urgence
    • Établissez un plan qui définit les activités d’intervention en cas d’urgence, allant des interventions mineures comme les premiers soins de base aux interventions majeures comme les blessures graves ou la noyade. Ce plan doit contenir des procédures précises pour traiter les situations suivantes :
      • Noyade
      • Coincement
      • Urgence médicale
      • Incendie
      • Conditions météorologiques
      • Évacuation

Le plan d’intervention d’urgence doit aborder les points suivants :

  • Rôles et responsabilités du personnel de supervision, du personnel subalterne et des bénévoles
  • Équipement d’urgence et de sécurité requis
  • Mesures à prendre pour communiquer avec les services d’urgence
  • Mesures à prendre pour communiquer avec d’autres parties pertinentes, comme les membres de la famille et le personnel de supervision
  • Approche pour répondre aux demandes des médias
  • Formation
    • Fournissez à tout le personnel un exemplaire du plan d’intervention d’urgence
    • Fournissez à tout le personnel une formation sur le plan d’intervention d’urgence, y compris leurs rôles et responsabilités spécifiques
    • Fournissez à tous les membres du personnel une formation d’appoint annuelle ou saisonnière (p. ex., pour l’été) et consignez l’achèvement de la formation dans votre référentiel
    • Disponibilité
    • Assurez-vous que le plan d’intervention d’urgence est facilement accessible à tout le personnel :
      • Ayez le plan d’intervention d’urgence disponible en format électronique et imprimé
      • Marquez les exemplaires physiques du plan d’intervention d’urgence d’une couleur distincte pour qu’ils soient facilement reconnaissables pour le personnel, p. ex. dans un cartable à reliure rouge

Premiers soins et sécurité

Les exploitants doivent s’assurer de fournir tout ce qui est nécessaire en matière de premiers soins au personnel, aux bénévoles et aux participants. Cette pratique comprend l’inspection régulière de l’équipement de premiers soins et de sécurité disponible dans l’installation et la confirmation que les personnes appropriées sont formées à l’intervention en premiers soins.

  • Placez toutes les trousses de premiers soins dans des endroits facilement accessibles à proximité des piscines.
  • Élaborez une liste du personnel qui doit obligatoirement détenir un certificat de formation actif en premiers soins, y compris savoir comment utiliser un défibrillateur externe automatisé (DEA).
  • Faites le suivi des certifications du personnel pour vous assurer qu’elles ne sont pas échues. Si c’est le cas, exigez-leur de suivre la formation de recertification et de fournir des documents à jour afin de pouvoir les garder à l’emploi.
  • Assurez-vous de la disponibilité de l’équipement de sécurité au poste de sauveteur ou à la piscine, ce qui peut inclure :
    • Bouée de sauvetage
    • Crochet de sauvetage pour piscine
    • Bouée tube de sauvetage pour piscine
    • Gilets de sauvetage
    • Flotteurs
    • Planche dorsale pour transporter une personne lorsqu’on soupçonne une blessure à la colonne
    • Téléphone d’urgence directement connecté aux services d’urgence
  • Installez une corde de séparation qui distingue la partie peu profonde de la partie profonde de la piscine.
  • Assurez-vous qu’un défibrillateur externe automatique est disponible et à proximité de la piscine.

Affiches

Les organismes publics doivent installer des affiches appropriées dans toute la zone de la piscine et de la pataugeoire pour tenir les clients informés des éléments suivants :

  • Zone où il est interdit de plonger
  • Zone d’eau profonde
  • Zone d’eau peu profonde
  • Profondeur de la piscine
  • Activité interdite
    • Pas de bousculade
    • Pas de course
    • Consommation d’alcool interdite
    • Interdiction de fumer
    • Aucun verre
    • Pas de nourriture ni de boissons
  • Entrées et sorties de la piscine
  • Sorties de secours
  • Limites de capacité
  • Zones de casse-croûte
  • Poste de premiers soins
  • Zones de déchets et de recyclage

Résumé

Il est primordial de gérer les risques de sécurité publique lors de la planification et de l’exploitation de piscines et de pataugeoires publiques. Grâce à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un plan complet de gestion des risques à plusieurs niveaux, des mesures de sécurité peuvent être mises en place pour aider à prévenir les blessures, les blessures graves ou la mort et offrir aux clients une expérience agréable et sécuritaire.

Pour toute question, communiquez avec votre représentant local de Marsh.