Nous sommes désolés, mais votre navigateur n'est pas pris en charge par Marsh.com

Pour une utilisation optimale, veuillez installer un navigateur pris en charge :

X

RECHERCHES ET BULLETINS

Perspectives 2017 : Le nouveau paysage politique et ses risques

 


La récente élection présidentielle aux États-Unis pourrait avoir des conséquences sur les entreprises installées dans le pays, provoquées entre autres par des modifications en matière de règlementation et de stratégies d’application, une nouvelle politique commerciale nationale et le démantèlement potentiel des dispositions de l’Affordable Care Act. Telle est l’opinion des intervenants de la webémission The New Reality of Risk de Marsh.

La nouvelle administration semble être en faveur d’une déréglementation dans plusieurs secteurs, notamment celui des services financiers, mais une abrogation complète de la Dodd-Frank Wall Street Reform and Consumer Protection Act paraît improbable selon Arthur Long, associé chez Gibson, Dunn & Crutcher LLP. On s’attend également à ce que le gouvernement de Trump allège la règlementation dans le secteur de l’énergie.

Règlementation et impôts
La réduction de la règlementation et la baisse des impôts sont les principaux changements attendus pour l’année à venir, ce qui pourrait profiter aux entreprises, selon Michael Poulos, président de Marsh Évaluation des risques. De plus, le renforcement du dollar pourrait être profitable aux grandes entreprises menant de vastes activités à l’étranger, tandis que les entreprises de moindre envergure se verraient avantagées par les changements apportés aux politiques monétaires et aux politiques de crédit.

Politique commerciale
Des changements à la politique commerciale, par exemple un retrait des accords de libre-échange, pourraient affecter le marché du crédit commercial, selon Michael Kornblau, dirigeant du groupe d’expertise sur le crédit commercial de Marsh aux États-Unis. Ces changements pourraient exercer une pression sur les bilans (par ex. du fait d’une baisse des ventes et des fonds de roulement) des entreprises dont plus de la moitié des revenus provient de l’extérieur des États-Unis.

Soins de santé
Entre-temps, l’avenir de l’ACA (communément appelée Obamacare) demeure incertain pour les organisations et les employés du domaine des soins de la santé, a fait remarqué Mark Karlson, dirigeant du groupe d’expertise en soins de santé de Marsh aux États-Unis, à la suite de déclarations contradictoires des représentants de la transition ne permettant de savoir leur intention réelle quant à l’abrogation, au remplacement ou à la modification de la loi existante. Si des modifications étaient apportées à la loi, il pourrait s’écouler beaucoup de temps avant leur entrée en vigueur.

Cyberrisques
L’élection a aussi été l’occasion de discuter des cyberrisques des entreprises, tels que la menace potentielle des pirates informatiques et la nécessité de chiffrer les courriels d’affaires, a mentionné Tom Fuhrman, directeur des Services de consultation et de conseil en cybersécurité de Marsh Évaluation des risques. De façon générale, on s’attend à ce que la règlementation concernant les cyberrisques se concentre davantage sur la gestion efficace des risques pour les entreprises, plutôt que sur la mise en place de mesures de contrôle précises.

Bien que l’incertitude plane toujours au-dessus des changements de politique de la nouvelle administration, les entreprises devraient d’ores et déjà réfléchir aux effets potentiels que pourraient avoir de tels changements sur leurs activités. Afin de se préparer, les entreprises devraient entre autres :

  • Se tenir au courant des propositions de changements aux politiques et à la règlementation provenant des représentants de la transition et de l’administration, et élaborer un plan d’intervention post-élection avec des mesures et des stratégies à adopter en prévision des modifications réglementaires.
  • Évaluer leur niveau de dépendance à l’égard des modèles économiques mondiaux qui pourraient éventuellement être affectés.
  • Prévoir de réévaluer leur risque plus souvent qu’auparavant.