Nous sommes désolés, mais votre navigateur n'est pas pris en charge par Marsh.com

Pour une utilisation optimale, veuillez installer un navigateur pris en charge :

X

RECHERCHES ET BULLETINS

Mise à jour sur le marché du secteur minier

 


Pour le marché mondial des assurances des risques du secteur minier, les primes et les taux ont continué de baisser en 2016, et la récente hausse du prix de certaines matières premières n’est pas encore suffisante au point de renverser la baisse généralisée des valeurs assurées du secteur minier. Les réductions se sont concentrées dans le secteur de l’assurance contre les risques de dommages matériels, de pertes d’exploitation et de terrorisme, et la plupart des marchés régionaux ont vu se poursuivre la tendance à la baisse.

La mise à jour la plus récente sur le marché du secteur minier offre des commentaires à propos des risques du secteur minier de la part des marchés internationaux et des centres miniers clés de l’Australie, du Canada, de l’Amérique latine, de l’Afrique du Sud et des États-Unis. La mise à jour inclut également une analyse approfondie et des commentaires sur la situation actuelle du marché d’assurance international des risques du secteur minier.

Voici certaines des conclusions clés de la mise à jour :

Sur le marché de l’assurance des dommages matériels et des pertes d’exploitation, les encaissements de primes totaux des souscripteurs ont baissé de 16 % au cours de la période d’assurance parmi un grand groupe de clients de Marsh issus du secteur minier.

Les baisses de taux se sont poursuivies pendant toute l’année 2016, du fait des résultats positifs continus dans la plupart des marchés, une connaissance accrue des possibilités de concurrence, et l’absence de pertes majeures.

La rupture du barrage de Samarco en novembre 2015 continue d’attirer l’attention sur la conception et l’entretien des systèmes de retenue des résidus, et certains assureurs exigent maintenant des renseignements détaillés avant d’offrir une couverture.

Au sein des marchés d’assurance des dommages, l’attention accrue portée aux risques des bassins de retenue des résidus a poussé un nombre significatif d’entreprises minières à revoir leurs montants de garantie, et les conditions actuelles du marché laissent entrevoir la possibilité d’une hausse des protections.