Nous sommes désolés, mais votre navigateur n'est pas pris en charge par Marsh.com

Pour une utilisation optimale, veuillez installer un navigateur pris en charge :

X

RECHERCHES ET BULLETINS

Le risque dans le milieu de l’enseignement supérieur au Canada

 


Marsh Canada est heureuse de déposer les résultats de son premier sondage sur la gestion des risques dans le secteur de l’enseignement supérieur. Nous espérons que ces résultats seront un outil de référence utile pour l’évaluation des besoins en gestion des risques uniques auxquels sont exposés les établissements universitaires et collégiaux canadiens et pour la mise au point éventuelle de solutions pour y faire face.

Avec le besoin croissant d’une gestion des risques efficace dans le secteur de l’enseignement supérieur, il importe de mieux comprendre quels sont ces risques – particulièrement lesquels doivent être perçus comme des sujets de préoccupation majeure. Il est également utile de comprendre comment ces risques sont traités par d’autres établissements semblables. Pour ces raisons, ce rapport s’articule autour de deux points centraux : un examen des risques en présence, puis un examen de l’état des processus de gestion des risques, dans les établissements d’enseignement supérieur.

Marsh a choisi d’effectuer ce sondage à la fois auprès des collèges communautaires et des universités parce que, du point de vue de leurs activités et de leur budget, bon nombre de collèges communautaires sont récemment devenus aussi grands – ou même plus – que certaines universités. Par conséquent, les enjeux de gestion des risques des collèges communautaires sont souvent aussi importants que ceux des universités, même s’ils sont peut-être moins bien compris. En effet, un grand nombre de collèges se perçoivent comme sous-développés du point de vue de leur maturité en matière de gestion des risques, mais indiquent au moins une certaine conscience du besoin de prendre des mesures concrètes.

Fait intéressant, seuls trois des sept principaux risques identifiés sont assurables, ce qui démontre une fois de plus qu’une gestion des risques efficace est bien plus qu’une question de souscription d’assurance.
Dans l’ensemble, le taux de réponse au sondage a été élevé, et nous sommes reconnaissants envers tous les répondants ainsi que le Mécanisme d’assurance réciproque des universités canadiennes (MARUC/CURIE) et le comité d’assurance de Colleges Ontario du Comité de coordination des services de gestion (CCSG) pour leur approbation et leur soutien.

Vos commentaires sont les bienvenus, et nous espérons que ce sondage sur la gestion des risques dans le milieu de l’enseignement supérieur au Canada est le premier d’une série de sondages sur le sujet.