Nous sommes désolés, mais votre navigateur n'est pas pris en charge par Marsh.com

Pour une utilisation optimale, veuillez installer un navigateur pris en charge :

X

Risques en contexte

3 défis en matière de gestion de risques que votre entreprise doit affronter

Publié par Brian C. Elowe 15 Mai 2017

Au cours des centaines de conversations avec les professionnels du risque qui ont eu lieu dans le cadre de la conférence RIMS 2017 à Philadelphie, un point commun a fait surface : l’innovation. Ils ont parlé d’elle en ce qui concerne la croissance et l’expansion de l’entreprise, mais ils ont également souligné qu’elle crée de l’incertitude et implique de nouveaux risques. Les hauts dirigeants des risques de partout s’efforcent de maintenir l'équilibre entre la gestion des risques traditionnels et les attentes croissantes liées à l’identification de ce qui est à venir étant donné que l’innovation ouvre de nouvelles perspectives.

Pour les entreprises qui cherchent à mieux gérer les risques inhérents à l'innovation, voici trois idées à garder en tête.

La technologie transformatrice s’accélère

Le rythme auquel les entreprises adoptent les technologies perturbatrices a un effet d’entraînement sur l’assurance et la gestion de risques. Les professionnels du risque doivent être proactifs afin de garder une longueur d’avance sur les risques qui viennent avec ces applications perturbatrices.

Deux tendances inquiétantes : Plusieurs professionnels du risque semblent incertains des répercussions qu’ont les technologies perturbatrices sur leurs secteurs. En même temps, moins de 50 % des entreprises qui ont des comités du risque officiels examinent régulièrement les risques émergents.

Un contrepoids : Plusieurs entreprises avant-gardistes comprennent les enjeux. Plusieurs ont non seulement hâte de connaître, mais aussi de concevoir et de déployer les toutes dernières découvertes.

L’assurance abondante et les capitaux non traditionnels stimulent l’innovation

Dans le contexte actuel, les assureurs bien capitalisés cherchent à accélérer le rythme auquel ils influencent l’innovation. La compétition féroce alimente la pression sur le développement de nouveaux produits au fur et à mesure que les assureurs cherchent à se démarquer, et l’apparition de nouveaux capitaux non traditionnels aidera à stimuler ce changement.

Les acheteurs d’assurances devraient profiter de ces options, notamment de la recherche agressive de garantie élargie pour aborder la myriade de nouveaux risques qui peuvent découler des technologies perturbatrices et des complexités de notre environnement opérationnel mondial.  Une modélisation analytique solide sera essentielle, les entreprises devraient donc chercher à investir auprès d’assureurs expérimentés et autres pour faciliter l’innovation.

Les renseignements analytiques sont des enjeux

Les données et les analyses sont incroyablement intégrées à nos vies. Les entreprises devraient s’attendre à un haut niveau de renseignements tangibles basés sur des points de vue analytiques poussés — et les professionnels du risque et les hauts dirigeants s’entendent sur le fait qu’investir dans les données et les analyses et en améliorer l’usage devrait représenter une priorité dans la gestion de risques.

Le croisement  des données, de la technologie et de l’analyse permettra de faire des achats d’assurance plus efficaces. Au-delà de ça, il offrira une approche fondamentale pour la création d’un équilibre optimal entre le risque et le capital spécifique à la capacité propre d'une entreprise à supporter les risques.

À mesure que les entreprises récoltent les bénéfices des technologies perturbatrices, se tenir informé des changements des profils de risques sera de plus en plus difficile. J’ai quitté la RIMS 2017 avec la certitude que les professionnels du risque se préparent à faire face à ces défis en investissant dans les données et les analyses, en développant une gouvernance interne qui encourage les conversations à propos des risques émergents et en découvrant des occasions de financement de risques novatrices.

Brian C. Elowe

Directeur, Services aux chargés de clientèle (États-Unis)