Nous sommes désolés, mais votre navigateur n'est pas pris en charge par Marsh.com

Pour une utilisation optimale, veuillez installer un navigateur pris en charge :

X

Risques en contexte

Trois erreurs fréquentes de leadership en matière de sécurité à éviter

PUBLIÉ PAR Larry Pearlman 09 Février 2017

Comme mentionné précédemment, les entreprises majeures entretiennent trois lignes de défense de leadership en matière de sécurité afin de mieux prévenir les blessures en milieu de travail. Cependant, il est important qu’une société évite certains pièges lors du développement et de l’exécution de ses capacités en matière de sécurité. Voici trois erreurs fréquentes à surveiller.

1.  Agir sans une bonne cohérence de l’équipe

Une culture efficace du leadership en matière de sécurité nécessite une planification pour déterminer des objectifs et mettre en œuvre leurs divers éléments. Les membres de la haute direction doivent diriger cette démarche. Ils doivent bien cerner la vision de société en matière de sécurité et déterminer comment la développer.

Les dirigeants de sécurité doivent s’assurer que le besoin de changement est bien compris et doivent le présenter aux autres membres de la société. De cette façon, les membres de la haute direction se rallieront au changement et comprendront leur rôle pour soutenir cette démarche. Autrement, votre programme de sécurité perdrait toute crédibilité.

2.  Manquer les « petites victoires » qui changent la culture

On dit souvent que le changement de la culture de la sécurité prend des années à se concrétiser, mais nous ne croyons pas cela soit vrai. Au contraire, il est possible de changer sa culture immédiatement. Il peut tout simplement s’agir de comprendre les risques existants et de veiller à réduire quelques-uns d’entre eux.

Prenez vos politiques et pratiques, modifiez-les si nécessaire, puis déployez-les à nouveau auprès de la société. Collaborez avec les superviseurs pour déterminer comment intéresser la main-d’œuvre et comment ils peuvent mieux tenir la société responsable de répondre à ces attentes. Puis, effectuez un audit ou un processus d’analyse. Mesurez les progrès et mettez l’accent sur ce qui fonctionne bien. Corrigez les problèmes qui empêchent la société d’avancer.

3.  Employer des critères trop complexes pour témoigner des progrès

Établir des indicateurs de rendement et les mesurer comptent parmi les étapes les plus importantes dans la démarche d’une société. En guise de sécurité, ces mesures doivent être analysées de la même façon que le sont les critères des autres secteurs de l’entreprise. Plus particulièrement :

  • Les critères doivent être visuels afin que les membres de l’équipe puissent interagir avec les données, voir la progression du groupe et se sentir fiers de leurs contributions.
  • Les dirigeants d’entreprise et de sécurité doivent se questionner quant aux données, analyser les efforts d’amélioration et offrir leur soutien pour encore plus d’améliorations. Ils peuvent notamment accorder du temps, des ressources et un budget, mobiliser des idées, donner une rétroaction ou éliminer des obstacles.
  • Lors de la présentation des critères, les dirigeants de première ligne doivent toucher physiquement les points de données sur les graphiques et célébrer le succès par une rétroaction précise. Les études démontrent que toucher réellement les points de données favorise la communication des éléments clés.

Développer une culture de la sécurité est un parcours qui demande de l’endurance, de la persévérance et une mentalité qui prône la sécurité. Les dirigeants d’entreprise doivent travailler ensemble à tous les niveaux pour s’assurer de la sécurité et renforcer les objectifs. Leurs efforts se traduiront par de meilleures pratiques en matière de sécurité et une protection des employés améliorée, ce qui augmentera la productivité de votre société et améliorera vos résultats.

Pour plus d’information à ce sujet, écoutez la rediffusion de la webémission The New Reality of Risk® de Marsh.

Larry Pearlman

Larry Pearlman est un vice-président principal, groupe d’expertise en stratégies de main d’œuvre, Marsh Évaluation des risques, situé dans le bureau de Chicago.