Nous sommes désolés, mais votre navigateur n’est pas pris en charge par le site marsh.com.

Pour améliorer votre confort d’utilisation, veuillez utiliser un navigateur pris en charge :

X

RESEARCH & BRIEFINGS

Global Risks 2017 – 12e édition

 


D’après le rapport The global Risks Report 2017, les événements politiques perturbateurs et les troubles sociaux survenus en 2016 peuvent entraîner des risques opérationnels et stratégiques majeurs pour les entreprises. Les lacunes du libéralisme et de la mondialisation étant mises en évidence dans les urnes comme dans la rue, les Business Leaders doivent appréhender différemment leurs priorités et leurs pratiques de gestion des risques.

La 12e édition du rapport, élaboré par le Forum économique mondial avec Marsh & McLennan Companies comme partenaire stratégique, présente un aperçu des menaces auxquelles le monde sera confronté en 2017 et analyse certaines de leurs causes premières : les inégalités croissantes, la polarisation politique, le nationalisme et les bouleversements technologiques.

Parmi les principales conclusions du rapport :

  • Les problèmes économiques constituent une cause première d’instabilité. Alors que les économies avancées connaissent une croissance apathique et d’importants problèmes de productivité, les pays émergents souffrent à la fois d’un ralentissement économique et d’une grande fragilité fiscale.
  • La gestion des évolutions technologiques est impérative. La vitesse à laquelle les technologies évoluent est déstabilisante. Du fait de son pouvoir de décision, l’intelligence artificielle présente des risques particuliers qui peuvent entraîner des conséquences en matière de sécurité et de sûreté. Les attaques informatiques continuent de mettre les infrastructures sensibles et les projets commerciaux à l’épreuve. Elles sont de plus en plus utilisées par les États et les terroristes contre leurs ennemis.
  • Les politiques sont à bout de nerfs. Le niveau d’approbation du public vis-à-vis des dirigeants politiques est faible, les systèmes de partis se disloquent et un ressentiment contre l’ordre établi se fait sentir.
  • La coopération internationale est mise à rude épreuve. Les préoccupations nationales accrues ont intensifié la concurrence géostratégique. Les économies avancées cherchent à renforcer les contrôles à leurs frontières, l’incertitude règne quant aux réformes liées au changement climatique et les traités commerciaux s’effondrent.