Nous sommes désolés, mais votre navigateur n’est pas pris en charge par le site marsh.com.

Pour améliorer votre confort d’utilisation, veuillez utiliser un navigateur pris en charge :

X

Recherche et publications

Le défi de la distribution face au risque cyber

 


La digitalisation révolutionne la manière dont les entreprises fonctionnent et poussent les chefs d’entreprise à penser différemment. Les progrès technologiques s’accélèrent et transforment radicalement nos métiers.

En parallèle, si les risques traditionnels peuvent être réduits, les expositions des entreprises aux risques cyber et technologiques quant à eux continuent de croître, ce qui représente la possibilité de pertes économiques substantielles.

Les dernières recherches et analyses de Marsh ont été présentées dans le rapport « Le nouveau visage des sinistres cyber » qui s’appuie sur des données sinistres de Marsh, sur l’expérience et l’expertise de Wavestone et CMS, pour mettre en avant des solutions pratiques de gestion du risque et des sinistres cyber.

Dans le cadre de ces recherches approfondies, nous avons recueilli les principales conclusions d’un certain nombre de secteurs clés, chacun étant touché par le risque cyber.

La transformation digitale dans la distribution

Si vous n’êtes pas encore convaincu que la transformation digitale du secteur de la distribution est bien réelle, il vous suffit de regarder son évolution de plus près. La nécessité de numériser et de digitaliser, de réduire les coûts et d’automatiser est depuis longtemps une priorité pour les entreprises de vente au détail.

Comme souvent constaté, ces efforts de réduction des coûts et d’automatisation, dans le cadre de la mise en place des différentes étapes d’une stratégie de transformation digitale, sont nécessaires pour améliorer l’expérience d’achat et permettre aux distributeurs de se réinventer. L’innovation, les changements de modèle économique, les approches écosystémiques, l’adoption de nouvelles technologies, l’accent mis sur l’objectif et la valeur de la marque, les différentes façons de s’engager auprès des consommateurs : tout cela fait partie de cet engagement permanent.

Les principaux moteurs de la transformation digitale

  • Le passage d’un mode de distribution simple et multicanal à omnicanal, car les consommateurs souhaitent entrer en contact avec les commerçants par de nombreux canaux différents, avec une interaction simplifiée et des renseignements sur les produits et les offres facilement accessibles.
  • Les chaînes logistiques sont de plus en plus dépendantes aux technologies connectées. De centres de distribution séparés en ligne et en centre-ville, les chaînes d’approvisionnement ont migré vers des centres véritablement multicanaux.
  • Améliorer le traitement des commandes, optimiser la traçabilité des stocks et assurer une planification et une programmation précise de la demande pour contrôler les stocks de tous les canaux.
  • La hausse du commerce électronique et la baisse des recettes des magasins physiques ont conduit de nombreux commerçants à dématérialiser certaines de leurs activités grâce au cloud computing impactant ainsi leurs revenus liés à la vente directe.
  • Les nouveaux systèmes de paiement sont reliés à des vitrines virtuelles, des systèmes de réalité augmentée et des plateformes commerciales mobiles.

Le paysage cyber en pleine mutation

Les distributeurs sont confrontés à des menaces et des risques d’exposition en constante évolution.

Les fuites de données et la responsabilité qui en découle constituent une menace réelle. Les commerces en ligne collectent des quantités de données sur leurs clients pour alimenter les applications, les programmes de fidélité et d’autres projets visant à améliorer l’expérience client. Ils recueillent également des informations personnelles sensibles sur leurs employés, leurs fournisseurs et d’autres personnes dans le cadre de leurs activités commerciales. En outre, le risque de perturbation des vitrines digitales ou des chaînes d’approvisionnement intégrées entraînant des interruptions d’activité s’est considérablement accru en raison des attaques par déni de service et par ransomware qui se multiplient.