People Risk Podcast : la gestion des risques liés à la santé mentale

La COVID-19 a placé les risques liés aux personnes au centre des préoccupations des conseils d'administration. En sa qualité de plus grande crise sanitaire de notre époque, la pandémie a renforcé l'importance des plans de santé, de protection contre les risques et de bien-être proposés par les employeurs comme fondements de la proposition de valeur pour les employés.  Les dirigeants ont rapidement reconnu l'impact que le bien-être peut avoir sur la continuité des activités, la sécurité, les performances des employés, l'expérience client, la réputation et, en fin de compte, les résultats financiers. L'année écoulée a également mis en lumière le rôle que joue le bien-être des employés dans la satisfaction des attentes croissantes en matière d'environnement, de société et de gouvernance d'entreprise.

Le Global Risk Report 2021, publié par le Forum économique mondial en collaboration avec Marsh McLennan, met en évidence les principales menaces qui sont susceptibles de remodeler notre monde au cours de la prochaine décennie. Sans surprise, les risques liés aux personnes ainsi que les risques numériques, politiques et sociétaux ont dominé le paysage, apportant de nouveaux défis à la fois en constante évolution et critiques à relever.

Dans le premier épisode du podcast européen MMB People Risk, Managing Mental Health Risks, nous nous penchons sur l'atout le plus important de toute organisation : ses employés, et pourquoi leur santé et leur bien-être déterminent la santé et la résilience de l'entreprise.

Cet épisode est animé par Helena Zikova, MMB Growth Enablement Leader, avec pour invité spécial Wolfgang Seidl, qui dirige le département des solutions de santé au travail chez Mercer Marsh Benefits..

Principaux points à retenir :

  • La santé mentale a un impact direct sur notre performance et notre engagement. Les employeurs ont désormais pris conscience de l'importance de mettre en place une stratégie de santé et les organisations doivent fournir un environnement sûr qui protège les personnes des infections, tout en créant un espace pour l'interaction sociale et le bien-être afin d'améliorer le bien-être psychologique.
  • Lorsque nous interrogeons les gens et leur demandons : "Qu'est-ce qui contribue le plus au bien-être ?", ils nous répondent : "La santé, un emploi de qualité et les relations". La pandémie nous a montré que ces trois éléments étaient vraiment essentiels pour survivre aux défis auxquels nous étions confrontés.
  • De plus en plus de personnes se sentent anxieuses, stressées ou déprimées et de nombreuses personnes rencontrent des difficultés financières. Il est important que les entreprises reconnaissent les implications sanitaires à long terme du coronavirus lui-même et de certains des problèmes de santé mentale associés.
  • Les managers sont bien placés pour remarquer qu'un membre de leur équipe est déprimé, stressé, malade ou même victime de violences domestiques : ils doivent être attentifs aux changements de comportement, d'humeur, de productivité ou d'engagement de leurs collègues et faire preuve d'empathie pour soutenir leurs employés.

À propos de notre intervenant

Wolfgang Seidl dirige la Practice Workplace Health Solutions chez Mercer Marsh Benefits, conseillant les entreprises en matière de stratégie de santé et de bien-être. Wolfgang est docteur en médecine, il est également titulaire d'un master en psychiatrie, philosophie et société, et il est psychothérapeute agréé. Il est également le pionnier de la recherche sur le retour sur investissement en matière de santé mentale au travail.