L’avenir de la construction)

Risques liés aux prévisions

Futuristic neon lights on skyscraper buildings cityscape at night

Les principaux risques à court terme pour les perspectives économiques tournent autour de la question de savoir si :

  • le variant Delta entraînera des infections à la COVID qui submergeront les systèmes de santé et nécessiteront un retour au confinement; et si
  • la hausse actuelle de l’inflation est appelée à persister, ce qui nécessitera un resserrement prématuré de la politique monétaire.

Les goulots d’étranglement de la chaîne d’approvisionnement ont provoqué d’importantes pénuries de matériaux de construction sur les principaux marchés de la construction. Cela a entraîné une hausse des prix de matériaux clés comme le bois d’œuvre sur certains marchés où les pénuries ont été aiguës. Nous ne nous attendons pas à ce que cela dure au-delà de la reprise à court terme consécutive à la pandémie.

À plus long terme, les risques économiques concernent également la capacité des gouvernements à gérer les niveaux d’endettement dans le contexte d’une demande croissante de dépenses publiques découlant de l’évolution démographique.

Les changements climatiques sont sans doute le plus grand risque auquel fait face le secteur de la construction à long terme, et la nécessité pour ce secteur de réduire le carbone intrinsèque dans les infrastructures et les bâtiments est déjà un enjeu clé.

RAPPORT

L’avenir de la construction

Pour une analyse complète des prévisions mondiales pour le secteur de la construction jusqu’en 2030

Articles Liés