Balado

Balado Risques en contexte : La gestion des risques liés aux ressources humaines essentielle pour la réussite des fusions et acquisitions

L’importance de porter attention aux risques liés aux ressources humaines dans le cadre d’une transaction de fusion ou d’acquisition afin de permettre une intégration efficace une fois la transaction conclue.

Smiling group of diverse coworkers talking together during a meeting around a table inside of a glass walled office

Malgré une récente réduction des fusions et acquisitions, le volume des transactions reste plus élevé qu’avant la pandémie de COVID-19. Et à mesure que les acheteurs et les vendeurs traversent les différentes étapes de ces transactions, ils ne doivent pas oublier leurs employés, qui sont essentiels pour assurer que la nouvelle entreprise est fonctionnelle.

Dans cet épisode de Riques en contexte, Alex Ackermann, directeur du groupe d’expertise en services de capital-investissement et de fusions et acquisitions de Marsh Amérique du Nord, et Jeff Chernosky, directeur des services pour transactions de capital-investissement aux États-Unis de Mercer pour l’Amérique du Nord, discutent de l’importance de porter attention aux risques liés aux ressources humaines dans le cadre d’une transaction de fusion ou d’acquisition afin de permettre une intégration efficace une fois la transaction conclue.

* Baladodiffusion et transcription disponibles en anglais seulement.

Google Podcast Apple Podcast Spotify Podcast

Principaux points à retenir

Plus grand accent sur les employés dans le cadre de fusions et d’acquisitions

Traditionnellement, les entreprises traversant une transaction de fusion ou d’acquisition se concentraient principalement sur les responsabilités ayant une incidence sur le prix d’achat, mais on se concentre maintenant davantage sur l’expérience des employés, y compris la qualité des communications.

Ne pas tenir suffisamment compte des ressources humaines nuit à l’atteinte des objectifs de l’entreprise

Les employés touchés par une transaction de fusion ou d’acquisition auront beaucoup de questions, notamment sur leurs avantages sociaux et leur progression de carrière dans la nouvelle entreprise. Ne pas répondre efficacement à ces questions peut nuire à la productivité.

Les risques liés aux ressources humaines doivent faire partie de la diligence raisonnable avant la conclusion de la transaction

Ne pas tenir compte des aspects de capital humain d’une transaction peut vous contraindre à prendre des décisions de dernière minute au moment de conclure la transaction. Les acheteurs plus progressifs évaluent stratégiquement leurs risques liés aux ressources humaines.

À propos de nos conférenciers

Image placeholder

Alexander Ackermann

Directeur du groupe d’expertise des services de capital-investissement et de fusions et acquisitions, Amérique du Nord

Alex Ackermann est le directeur du groupe d’expertise des services de capital-investissement et de fusions et acquisitions, et est basé au bureau de New York. Ses responsabilités comprennent la supervision du développement des relations avec les sociétés de capital-investissement et la coordination de ces relations, le soutien à la diligence raisonnable et la structuration des programmes de portefeuilles. Il fournit aussi une surveillance transitoire des problèmes d’assurance entre la négociation et la conclusion de transactions. Il compte plus de 15 années d’expérience dans le secteur du courtage d’assurances et de la gestion des risques, offrant des conseils sur une vaste gamme de sujets se rattachant particulièrement aux sociétés de capital-investissement et aux investisseurs d’actifs non traditionnels. Son expérience couvre le cycle de vie des transactions, de la diligence préalable à l’acquisition aux solutions de responsabilité transactionnelle, ainsi que la structuration et la gestion des programmes de portefeuilles à l’échelle mondiale.

Image placeholder

Jeff Chernosky

Directeur des services pour transactions de capital-investissement pour l’Amérique du Nord, Mercer

Jeff Chernosky est un partenaire du groupe mondial de capital-investissement et fusions et acquisitions de Mercer. Basé à New York, il dirige l’équipe nord-américaine des services pour transactions de capital-investissement. Son travail est axé sur la diligence raisonnable en matière de capital humain et d’avantages sociaux des employés, ainsi que sur les services de mise en œuvre après la conclusion des transactions pour des clients en capital-investissement. Il compte plus de 20 années d’expérience en prestation de services-conseils sur un large éventail de sujets liés aux fusions et acquisitions pour des multinationales. Au cours de sa carrière chez Mercer, il a travaillé sur plus de 4 000 transactions, y compris 2 600 transactions impliquant des opérations à l’extérieur des États-Unis.

Renseignements pertinents