Skip to main content

Article

Les entreprises qui ont une captive ont des cotes de risque ESG supérieures à la moyenne

Reconnaissant que de nombreuses parties prenantes internes et externes fondent leurs décisions sur les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance

Businessman pointing to growing graph with silver pen

Reconnaissant que de nombreuses parties prenantes internes et externes fondent leurs décisions sur les facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance, Marsh a lancé son évaluation des risques ESG en mars 2022. L’évaluation des risques ESG est une autoévaluation gratuite qui permet aux clients de mesurer les résultats environnementaux, sociaux et de gouvernance de leur entreprise, de comprendre leur profil de risques ESG et d’avoir accès à des avantages en matière de gestion des risques et d’assurance.

À mesure que de plus en plus d’entreprises utilisent l’outil, les tendances et les corrélations observées à partir des données fournies deviennent de plus en plus évidentes. Les données pertinentes à la gestion et à l’atténuation des risques dont nous disposons nous permettent de déceler des relations potentiellement importantes. Par exemple, en octobre 2022, nous avons été en mesure de montrer que les sociétés ayant un meilleur rendement sur le plan social obtiennent de meilleurs rendements en matière de réclamations liées à l’indemnisation des travailleurs. Actuellement, nous constatons des signes précoces d’une corrélation positive entre les entreprises qui ont une captive et leur cote ESG. Examinons cette constatation plus en détail.

 

L’incidence de la captive

Afin de contrer les taux d’assurance plus élevés, le manque de capacité et les modalités plus strictes des assureurs, de nombreux dirigeants examinent d’autres stratégies pour financer leur risque. L’une des stratégies les plus populaires est la compagnie d’assurances captives.

Lorsque nous avons commencé notre analyse, nous nous attendions à ce que les entreprises qui ont une captive aient des cotes ESG plus élevées, car elles ont tendance à être plus proactives dans leur gestion des risques. Nous nous attendions à ce que cela soit particulièrement le cas sur le plan de la gouvernance.

Notre analyse est fondée sur des données provenant de plus de 100 grandes entreprises, soit celles dont le chiffre d’affaires est de 1 milliard de dollars ou plus. Nos résultats ont permis d’établir une corrélation : les entreprises qui ont une captive ont des cotes de risque ESG moyennes plus élevées que les entreprises qui n’ont pas de captive. Cependant, nous avons été surpris de constater que la plus grande signification statistique a été décelée dans la composante « S », plus précisément dans les thèmes portant sur les clients et la création d’emplois et de richesses.

Nos résultats sont décrits plus en détail ci-dessous.

Résultats de l’ensemble de données

Figure 1 : Aspects ESG

Les propriétaires d’assurance captive affichent des cotes médianes plus élevées pour les aspects environnementaux, sociaux et de gouvernance que les entreprises qui n’ont pas de captive.

  • Signification statistique la plus importante – Thèmes sociaux
Voici ce que cela signifie :

Les propriétaires d’assurance captive sont plus susceptibles d’avoir des compétences plus solides que les entreprises qui n’ont pas de captive en ce qui concerne les aspects Sociaux des facteurs ESG.

Les propriétaires d’assurance captive sont plus susceptibles de répondre aux critères des normes de durabilité liées aux facteurs sociaux, notamment :

  • Avoir des politiques en matière de rémunération équitable
  • Avoir une surveillance robuste du rendement en matière de diversité, d’équité et d’inclusion
  • Veiller à la santé, à la sécurité et au perfectionnement de la main-d’œuvre
  • Contribuer de manière positive aux communautés dans lesquelles elles exercent leurs activités

Ces observations sont probablement dues au fait que les propriétaires d’assurance captive ont généralement une meilleure collaboration et une meilleure harmonisation entre la gestion des risques et les ressources humaines (RH), car les risques liés aux ressources humaines sont autoassurés par leur captive. 

Figure 2 : Thèmes environnementaux

En ce qui concerne les « thèmes »[1] ESG, les thèmes environnementaux présentent la différence la moins importante entre les cotes médianes des propriétaires d’assurance captive et des entreprises qui n’ont pas de captive.


 

[1] L’évaluation des risques EGS de Marsh comporte 19 « thèmes » clés, étroitement liés au cadre de développement durable du Forum économique mondial (FEM (2020), Measuring Stakeholder Capitalism).


 

Figure 3 : Thèmes sociaux | Figure 4 : Thèmes de gouvernance

En ce qui concerne les thèmes sociaux et de gouvernance, la plupart des thèmes présentent des différences de cotes médianes entre les propriétaires d’assurance captive et les entreprises qui n’ont pas de captive.

  • La signification statistique la plus importante est observée pour les thèmes « création d’emplois et de richesses » et « clients ».
  • Des distributions plus serrées et de fortes différences médianes sont observées pour les thèmes de gouvernance, en particulier en ce qui a trait au corps administratif.                                                  
Voici ce que cela signifie :

En ce qui concerne la création d’emplois et de richesses, les propriétaires d’assurance captive sont plus susceptibles d’avoir des pratiques en place pour contrôler, surveiller et évaluer la rémunération des employés et le roulement de personnel en fonction de critères liés à la diversité et d’être plus inclusifs dans leurs pratiques de recrutement.

  • Les propriétaires d’assurance captive mettent davantage l’accent sur l’identification et la gestion des risques liés ressources humaines.

Les propriétaires d’assurance captive sont plus susceptibles d’évaluer régulièrement leurs portefeuilles de clients en fonction des facteurs ESG et d’avoir mis en place des politiques et des procédures pour protéger la confidentialité des données des clients.

  • Les propriétaires d’assurance captive ont tendance à avoir une plus grande sensibilisation au risque dans leur chaîne de valeur en aval.

Les propriétaires d’assurance captive sont plus susceptibles d’obtenir une cote plus élevée pour les questions relatives à la structure de leur corps administratif et à l’intégration des enjeux ESG à celui-ci.

  • Bien que la signification statistique de ce thème ne soit pas aussi importante que celle du thème social, nous croyons que ce thème est une caractéristique clé de différenciation des propriétaires d’assurance captive.

Principaux points à retenir

Les entreprises qui ont une captive sont en bonne position pour démontrer comment leurs processus et leurs protocoles existants sont intégrés à leurs stratégies de gestion et d’atténuation des risques ESG. Notre outil d’évaluation des risques ESG s’est avéré précieux pour aider nos clients à évaluer en toute confidentialité leur profil ESG par rapport aux pratiques exemplaires internationales et à le communiquer à leurs parties prenantes.

Les renseignements tirés de notre outil d’évaluation permettent d’observer un lien substantiel entre le rendement ESG et les risques sous de nombreux aspects différents. L’outil d’évaluation de la cote de risque ESG permet d’établir des corrélations et d’analyser les tendances. Cela permet aux clients de se distinguer dans un contexte de risque de plus en plus complexe.

Méthodologie

  • Depuis mars 2022, notre ensemble de données ERE a recueilli plus de 500 évaluations, ce qui signifie que nous avions l’ensemble de données dont nous avions besoin pour tester cette hypothèse.
  • Pour cette analyse, nous avons utilisé une liste d’entreprises ayant un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars et ayant effectué l’ERE. Ce seuil de revenus répond habituellement aux critères d’admissibilité nécessaires pour considérer l’assurance captive comme un mécanisme de transfert de risques.
  • Ces entreprises ont été jumelées à des entreprises qui ont une captive, que cette captive soit gérée par Marsh ou non.
  • Nos analyses de corrélation[2] ont été effectuées en fonction de ces deux groupes.

 


 

[2] Nos analyses de corrélation comprennent des tests de variance et de distribution normale, puis des tests non paramétriques de la valeur p (Mann-Whitney) pour obtenir une signification statistique de corrélation avec un niveau de confiance de plus de 95 %.


 

L’évaluation des risques ESG

Une évaluation qui mesure les résultats de votre entreprise sur les plans environnemental, social et de gouvernance.

Nos employés

Pour en savoir plus, communiquez avec une de nos équipes spécialisées en assurance captive.

Ellen Charnley

Ellen Charnley

Présidente, Solutions d’assurance captive de Marsh

  • United States

Lorraine Stack

Lorraine Stack

Leader de la gestion des risques, Europe

  • Ireland

Michael Serricchio

Michael Serricchio

Directeur, Services-conseils, Amériques, Solutions d’assurance captive

  • United States

Patrick Ferguson

Patrick Ferguson

Canadian Captive & Global Life Re(Insurance) Sales Leader

  • Canada