Crédit Structuré

Dans un contexte économique instable et imprévisible, les institutions financières doivent gérer attentivement leurs bilans et leurs risques liés au crédit. Nous pouvons vous aider à structurer et à coordonner vos stratégies en matière de risques de crédit et politiques et à élaborer des programmes d’assurances mondiaux conformes à la réglementation.

Choisir la bonne stratégie de répartition des risques exige que les institutions financières collaborent avec un conseiller en gestion des risques qui comprend leur secteur d’activité et le contexte mondial des risques. Notre groupe des solutions pour prêteurs s’engage à mettre au service des institutions financières ses connaissances spécialisées en structuration, syndication et placement de solutions d’assurance du risque de crédit en tirant parti de nos produits de premier plan. Nous sommes l’un des meilleurs conseillers en matière de risque de crédit et de risque politique et nous disposons d’un réseau mondial de professionnels chevronnés et compétents. Nos solutions sont conçues de manière à respecter les exigences réglementaires et de gestion des risques de chaque pays où vous en avez besoin. Nos solutions vous permettent de libérer un précieux capital réglementaire, d’atténuer vos risques liés au crédit et d’accroître votre appétit pour le risque afin de soutenir vos stratégies de croissance.

Our expertise

Articles connexes

350

milliards de dollars américains en placement de solutions d’assurance du crédit structuré et des risques politiques

60+

institutions financières clientes dans 30 pays

2,500+

polices d’assurance annuellement, représentant plus de 150 milliards de dollars américains de transferts de risques hypothétiques

FAQs

L’assurance du crédit structuré permet de protéger votre entreprise contre le défaut ou le refus de l’emprunteur, pour toute raison couverte, de payer un montant (capital ou intérêts) exigible en raison d’un engagement sous forme d’un prêt assuré. L’assurance s’applique à un large éventail d’obligations financières, notamment les prêts, les garanties et les crédits documentaires.

Selon l’assurance en cas de non-paiement, le risque à l’origine du non-paiement peut être très étendu, allant de l’insolvabilité de l’emprunteur à un risque politique empêchant le remboursement des sommes exigibles. L’assurance est offerte pour les emprunts avec ou sans garantie ainsi que pour les créances commerciales ou autres (fonds de roulement), selon le contrat sous-jacent et d’autres éléments de la transaction.

De plus, elle peut être utilisée pour couvrir les risques à court, moyen ou long terme, selon la pertinence pour le compte du client, ainsi que pour les marchés émergents et développés. Cette assurance est reconnue pour sa capacité à réduire le stress associé au non-paiement des comptes clients.

Le transfert de risques non capitalisés à des assureurs du marché privé est une stratégie de répartition des risques établie pour les institutions financières. Au moyen de contrats d’assurance pour non-paiement, elles peuvent transférer le risque de non-paiement lié à leurs emprunteurs de façon individuelle ou pour un portefeuille.

Contrairement aux swaps sur défaillance, un contrat d’assurance pour non-paiement est adapté à l’obligation de prêt sous-jacente. Marsh peut vous conseiller sur la façon de structurer votre contrat d’assurance pour non-paiement de façon à ce qu’il soit considéré comme une technique d’atténuation du risque de crédit acceptable selon Bâle III, un dispositif qui souligne la nécessité d’une gestion efficace des fonds propres.

L’utilisation d’un contrat d’assurance pour non-paiement afin d’atténuer les risques liés aux emprunteurs comporte de nombreux avantages.

Avec Marsh, vous obtenez un contrat d’assurance pour non-paiement pour lequel le marché de l’assurance est un partenaire de syndication pour le transfert des risques. Ceci comporte plusieurs avantages, par exemple :

  • Réduction importante de l’allégement du capital grâce à la réduction des actifs pondérés en fonction des risques.
  • Augmentation de l’appétit pour le risque.
  • Gestion des concentrations de risques.
  • Options de partage avec les concurrents.
  • Tarifs concurrentiels.
  • Augmentation de la rentabilité, du rendement du risque et du rendement des capitaux propres.
  • Partenaires de répartition non corrélés et non systémiques.
  • Partenaires de participation aux risques non divulgués et silencieux.
  • Capacité et compétences considérables des contreparties en matière d’assurance.

Tout prêteur qui compte sur les paiements versés par ses partenaires commerciaux nationaux ou internationaux et dont la capacité de payer peut être affectée par des facteurs comme la volatilité politique, l’instabilité économique ou les restrictions commerciales devrait envisager de souscrire une assurance du crédit structurée.

Même lorsque ces préoccupations sont moins vives, il est possible de tirer parti de l’assurance du crédit structurée pour développer des relations de crédit avec les contreparties et éviter ainsi que les emprunteurs qui ont besoin de fonds supplémentaires s’adressent à des institutions concurrentes.