Vente au détail et en gros

Les détaillants et les grossistes ayant des activités de détail font face à un paysage de risques en évolution, qui s’accélère en raison de la mise en œuvre de technologies et des demandes des clients. Avec de nouveaux besoins en matière de solutions novatrices d’évaluation et de transfert des risques, les entreprises peuvent compter sur les experts mondiaux chevronnés de Marsh.

Le secteur du commerce de détail devait déjà faire face à des changements généralisés avant la pandémie de COVID-19, avec une évolution vers le magasinage en ligne et la livraison rapide. Le rythme du changement s’est accéléré pendant la pandémie, avec des restrictions gouvernementales en matière d’expérience de vente en personne et une préférence des clients pour des options de livraison et de retour sécuritaires et sans contact. 

Bien que le magasinage numérisé ne soit en aucun cas un phénomène nouveau, l’augmentation de la demande pendant la pandémie a créé des défis imprévus pour les détaillants et les grossistes ayant des activités de détail. Les activités commerciales sont étirées jusqu’à leur point de rupture, alors que les détaillants et les grossistes tentent de s’adapter et de gérer un ensemble de risques de plus en plus complexe, de la cybersécurité aux perturbations de la chaîne d’approvisionnement.

Les experts du groupe d’expertise en vente au détail et en gros de Marsh peuvent aider votre entreprise à anticiper les besoins émergents en gestion des risques et à mettre en œuvre des stratégies pour assurer la stabilité et la rentabilité dans une période d’incertitude.

Foire aux questions générale

Les détaillants font face à un ensemble de risques plus complexe que jamais, au fur et à mesure que les sociétés se rouvrent au magasinage en personne alors que la demande en ligne demeure forte.

Puisque la COVID-19 est toujours présente à l’échelle mondiale, les entreprises doivent composer avec les risques liés au retour à l’expérience de magasinage en personne, y compris la sécurité des clients et du personnel, ainsi que la rentabilité en raison du recours accru au magasinage en ligne.

Certains des risques liés au magasinage en ligne, comme la cybersécurité, étaient présents avant la pandémie. Cependant, d’autres, comme les interruptions de la chaîne d’approvisionnement, sont devenus beaucoup plus problématiques en raison des complications liées à l’expédition et à la logistique, notamment les retards dans le passage des marchandises aux frontières internationales.

À tout le moins, les détaillants devraient avoir une assurance responsabilité civile générale pour se protéger contre les réclamations pour préjudice causé au client. En plus de cela, les détaillants devraient envisager une police pour propriétaire d’entreprise, qui couvre votre devanture, les bâtiments commerciaux et tout bien personnel qui pourrait se trouver dans ces lieux. Tout détaillant ayant des employés autres que le propriétaire est aussi généralement tenu d’avoir une assurance contre les accidents du travail, bien que cela puisse varier d’un pays à l’autre. Enfin, si votre entreprise s’occupe également de transporter des marchandises ou de faire des livraisons, il est important d’avoir une assurance automobile commerciale pour vous protéger contre les réclamations en cas d’accident.

Chaque fois que l’on fait des affaires à grande échelle, il y a une occasion de réaliser d’excellents profits, mais aussi d’énormes pertes. Les grossistes font face à un ensemble unique de risques dans le cadre de leurs activités quotidiennes. D’abord et avant tout, la perte de marchandises, qu’elle soit causée par un vol ou un sinistre. Ensuite, il y a l’incapacité de s’approvisionner, ce qui peut effectivement perturber les activités. Les grossistes peuvent également être impliqués dans des réclamations en responsabilité civile liée aux produits, puisqu’ils ont participé à la fabrication ou à la distribution. Enfin, d’autres poursuites judiciaires peuvent être intentées contre les grossistes pour plusieurs raisons, de la non-livraison de marchandises aux pénalités de conformité réglementaire. 

Premièrement, il est important que les grossistes envisagent une assurance responsabilité civile générale, comme c’est le cas pour le commerce de détail. Celle-ci protège les entreprises contre les réclamations pour blessures ou autres préjudices causés aux clients ainsi qu’au grand public. Les autres polices d’assurance à prendre en considération comprennent l’indemnisation des accidents du travail, si elle est exigée dans une région donnée, ainsi que la couverture liée au transport, comme l’assurance automobile commerciale, le cas échéant. Si un grossiste est responsable de l’expédition à l’échelle internationale, il est généralement avantageux d’avoir une garantie élargie pour la perte et la responsabilité des marchandises en transit, y compris une protection contre les dommages causés à un navire d’expédition ou à tout autre moyen de transport par la marchandise elle-même. 

Nos gens

Image placeholder

Mac Nadel

Retail/Wholesale, Food & Beverage Industry Leader