Faire le point sur les cyberassurances, leur efficacité et leur fiabilité

Depuis près de 30 ans, les cyberassurances couvrent les pertes et les dépenses associées à un nombre croissant de cyberrisques : les violations de données, les coûts liés aux notifications, la responsabilité de tiers, les pertes d’exploitation, la cyberextorsion, les dommages liés à l’atteinte à la réputation, et plus encore.

À mesure que les garanties se sont élargies, de plus en plus d’entreprises achètent une cyberassurance et tirent parti de la protection qu’elle offre.  Parallèlement, les réclamations liées aux cyberrisques et les versements d’indemnité sont à la hausse : les principaux assureurs dans ce domaine indiquent que le nombre de réclamations augmente chaque année. Les assureurs aux États-Unis ont versé des indemnités s’élevant à 400 millions de dollars en 2018, ce qui représente une hausse de 75 % par rapport à 2017.

Pourquoi les entreprises demeurent-elles sceptiques quant à l’efficacité des cyberassurances?  Trop souvent, ces dernières sont associées aux polices d’assurance de biens et de dommages et aux assurances contre le vol, particulièrement en ce qui concerne la façon dont elles couvrent les sinistres liés aux cyberrisques.  De nombreuses entreprises et les médias croient à tort que ces sinistres sont couverts par des polices autres que les cyberassurances.

Les cyberrisques peuvent entraîner plusieurs types de pertes qui sont généralement couvertes par les polices d’assurance de biens et de dommages et les assurances contre le vol.  Cependant, puisque les assureurs constatent une augmentation du nombre de réclamations non liées à des cyberassurances, ils surveillent de près ce « cyberrisque silencieux » et excluent les cyberrisques des branches d’assurance traditionnelles.

Cette situation montre l’importance de se doter d’une garantie qui est comprise dans une cyberassurance et adaptée aux risques propres aux entreprises, et qui maximise les possibilités de couverture.  Alors que les cybermenaces entraînent des dommages économiques de plus en plus importants et que les branches d’assurance traditionnelles tendent à ne plus couvrir les cyberévénements, les cyberassurances « affirmatives », c’est-à-dire celles qui couvrent les coûts liés aux cyberrisques, sont un outil de plus en plus essentiel.

Dans cet article, nous faisons le point quant aux cyberassurances et mettons en lumière les nombreuses garanties novatrices contre les cyberrisques qui sont offertes sur le marché actuel. Les entreprises doivent voir au-delà de certains faux mythes à ce sujet et collaborer avec un courtier spécialisé pour concevoir un programme de cyberassurances distinct adapté à leur profil de risque unique.