Mise à jour relative au marché mondial des assurances

Tarification de la région du Pacifique au premier trimestre de 2022

La tarification de l’assurance dans la région du Pacifique a augmenté de 10 %, alors qu’elle était de 13 % au trimestre précédent. Il s’agit du cinquième trimestre de ralentissement consécutif du taux d’augmentation.

January 10, 2019. Sydney, Australia. Landscape aerial view of Sydney Opera house near Sydney business center around the harbour.

Les sinistres causés par des inondations entraînent des augmentations

La tarification de l’assurance dans la région du Pacifique a augmenté de 10 %, alors qu’elle était de 13 % au trimestre précédent. Il s’agit du cinquième trimestre de ralentissement consécutif du taux d’augmentation.

* Vidéo disponible en anglais seulement

Le graphique à barres constantes représente l’évolution des tarifs composites à l’échelle mondiale.

* Tableau disponible en anglais seulement.

La tarification de l’assurance de biens a augmenté de 8 %, reflétant l’augmentation du taux au quatrième trimestre de 2021.

  • La perte de marché de près de 3 milliards de dollars australiens causée par les inondations de la Nouvelle-Galles-du-Sud et du Queensland a réduit toute baisse de prix prévue pour le début de l’année.
  • Les difficultés ont augmenté relativement aux risques dans les zones frappées par des catastrophes naturelles, les inondations constituant une préoccupation particulière.
  • Les clients ont fait l’objet d’une attention accrue à la souscription des sous-limites en ce qui a trait aux catastrophes naturelles, y compris les pertes d’exploitation indirectes, les franchises et l’atténuation des risques.

La tarification de l’assurance accidents et risques divers a augmenté de 15 %, le même taux d’augmentation qu’au troisième trimestre consécutif.

  • Les prix dans le marché des accidents et risques divers sont demeurés difficiles, une situation qui s’explique en grande partie par l’inflation des réclamations et la réduction de la capacité de certains des principaux assureurs.
  • La sélection des risques continue d’être plus prononcée qu’aux trimestres précédents.
  • Un changement d’appétit pour le risque chez les souscripteurs continue d’encourager une restructuration substantielle des tranches pour certains programmes importants.

La tarification des branches de la responsabilité financière et de la responsabilité professionnelle a augmenté de 10 %, alors qu’elle était de 18 % au trimestre précédent.

  • L’aplanissement des prix des programmes des administrateurs et dirigeants s’est poursuivi.
  • La concurrence parmi les assureurs, notamment pour les tranches excédentaires, a continué d’améliorer les prix pour certains clients.
  • Les primes d’indemnisation professionnelles ont de nouveau augmenté à mesure que la capacité continuait de se resserrer.
  • Le secteur de la cyberassurance est demeuré difficile, principalement en raison de sinistres fréquents et graves liés aux rançongiciels qui exercent une pression sur les prix et les franchises, et qui ont entraîné une réduction marquée de la capacité et une réduction des garanties clés.