Étude 2019 des risques liés à la communication, aux médias et à la technologie

Au cours de l’année passée, la transformation numérique de l’économie mondiale s’est accélérée.

Les assistants vocaux ont évolué et surpassé les haut-parleurs intelligents, et des licences sont accordées pour que ces assistants soient intégrés à tous les biens, des voitures aux appareils destinés au grand public. L’IdO industriel prend de l’ampleur alors que les entreprises déploient des capteurs et des dispositifs connectés pour tous les aspects de veille économique en temps réel, des chaînes d’approvisionnement aux installations de production.

Les sociétés de communication, de médias et de technologie fournissent les plateformes et la connectivité nécessaires à ce changement. Mais alors que les limites entre les objets physiques et le monde numérique sont de plus en plus floues, de nouveaux risques plus importants doivent être quantifiés et gérés. Les responsabilités associées au monde numérique sont moins claires, et les risques plus complexes.

L’étude 2019 de Marsh sur les risques liés aux communications, aux médias et à la technologie examine la façon dont la gestion des risques doit être adaptée à cette transformation numérique. Ce rapport est basé sur plus de 175 réponses recueillies auprès de professionnels du risque et d’autres dirigeants des secteurs des communications, des médias et des technologies (CMT) à l’échelle mondiale. Nous remercions d’ailleurs tous ceux qui ont participé à l’étude de cette année.

Si vous avez des commentaires ou des questions au sujet des résultats de notre étude ou de nos interprétations, n’hésitez pas à m’écrire à l’adresse indiquée ci-dessous ou à communiquer avec votre représentant de Marsh. Vous pouvez également nous écrire sur Twitter à @MarshGlobal en utilisant le mot-clic #MarshCMTRisk.

Tom Quigley

Directeur du groupe d’expertise Communications, médias et technologies – États-Unis
thomas.quigley@marsh.com