Skip to main content

Santé à la carte

Génération Z : attirer, retenir et mobiliser les dirigeants de demain dès aujourd’hui

Attirez et maintenez en poste des employés de la génération Z au moyen d’avantages sociaux qui comptent pour eux, comme le soutien en santé mentale, les solutions de santé numériques et un engagement à l’égard des enjeux sociétaux cruciaux.

Gen Z pink haired woman with elegant glasses works on contemporary laptop near large window at home on sunny day

D’ici 2025, la génération Z représentera plus du quart de la main-d’œuvre mondiale. Cette génération a des priorités, des valeurs et des besoins différents de ceux qui l’ont précédée.

Les employeurs doivent reconnaître ces différences pour attirer, retenir et mobiliser ce groupe démographique clé. On ne soulignera jamais assez l’importance de ce groupe : pour les sociétés, soutenir et encourager la génération Z est synonyme d’investissement dans l’avenir de leurs activités.

La génération Z (née entre 1997 et 2012) ne ressemble à aucune des générations qui l’ont précédée. Ses membres sont autonomes, mais collaborent ouvertement. Ils recherchent leur épanouissement personnel, tout en faisant activement campagne contre l’injustice sociale. Et, en tant que groupe, ils affichent des attentes du monde du travail très différentes de celles de leurs prédécesseurs.

Les membres de la génération Z n’ont guère intérêt à gravir les échelons de l’entreprise. Ils ne se laisseront pas définir par leur titre de poste. En outre, ils ont peu de loyauté envers leurs employeurs. Ils considèrent plutôt le travail comme un moyen de financer une vie plus épanouissante à l’extérieur du milieu de travail, comme un moyen de gagner de l’argent pour financer leurs véritables passions.

Pour la haute direction, cela signifie devoir repenser les approches de leur société en matière de conception de postes et de récompenses. La génération Z ne perdra pas son temps pendant des années à occuper des emplois peu enrichissants dans l’espoir de financer une retraite confortable. Elle cherche des rôles qui lui offrent la souplesse et l’autonomie dont elle a besoin pour profiter de la vie ici et maintenant. Elle souhaite profiter d’avantages sociaux qui l’aideront à composer avec le stress quotidien de la vie moderne. De plus, ses membres veulent travailler pour des employeurs qui s’engagent à faire une différence dans le monde.

Alors, comment la haute direction peut-elle concevoir des postes et des régimes d’avantages sociaux qui répondent aux besoins de la génération Z?

Accorder la priorité à la santé mentale et aux soins préventifs

Il est essentiel que les employeurs accordent la priorité à la santé et au bien-être de leurs employés, en particulier à leur bien-être mental. Il s’agit d’un sujet de préoccupation majeur pour la génération Z, un groupe qui a grandi dans l’ombre de crises financières, d’événements liés aux changements climatiques, des pressions des médias sociaux et d’une pandémie mondiale. Face à de tels défis, il n’est peut-être pas surprenant que notre rapport Santé à la carte 2023 ait révélé que plus de la moitié des membres de la génération Z se sentent stressés dans leur vie quotidienne.

Ce que recherchent les membres de la génération Z, ce sont des employeurs qui font la preuve d’une compréhension authentique des facteurs qui ont une influence sur leur bien-être, tant au travail qu’à l’extérieur, et qui conçoivent des emplois et des milieux de travail qui atténuent les risques de stress et d’épuisement professionnel. En particulier, les employeurs devraient être conscients des risques liés aux pressions au travail, à une culture toxique, au manque de leadership, à la sécurité d’emploi et au manque de souplesse dans les horaires de travail ou les lieux de travail, risques qui contribuent à l’épuisement professionnel, et ils devraient faire un effort concerté pour rester au fait de ces questions.

Il est également important que les employeurs fassent preuve d’une communication ouverte et bidirectionnelle avec les employés, doublée d’un soutien préventif en santé mentale afin d’aider à renforcer la résilience des personnes et leur capacité à prendre soin d’elles-mêmes. La génération Z contribue à surmonter certains des préjugés liés à la santé mentale : par exemple, 58 % de ses membres sont à l’aise de dire à leur responsable ou à leurs collègues qu’ils consultent un thérapeute ou qu’ils prennent des médicaments pour un problème de santé mentale. Les employeurs doivent continuer à aller de l’avant en préparant les responsables à tenir des conversations empathiques et encourageantes.  

Permettre un accès sécuritaire à des solutions de santé et de bien-être numériques

La génération Z est la première véritable génération numérique. Elle a grandi avec la technologie, qui fait partie intégrante de leur vie quotidienne. Les employeurs doivent le reconnaître et s’assurer d’offrir des avantages qui répondent à l’appétit de cette génération en matière de solutions numériques.

Notre rapport Santé à la carte a révélé que plus des trois quarts (76 %) des membres de la génération Z trouvent intéressant un futur dans lequel les innovations technologiques permettent la prestation de soins de santé par réalité virtuelle à la maison, Siri et Alexa prenant des rendez-vous en leur nom. Trois de leurs cinq interventions les plus utiles en matière de bien-être ont trait aux solutions numériques :

« Interventions les plus utiles » de la génération Z

  1. Une application permettant de trouver des soins médicaux quand et où j’en ai besoin, même au milieu de la nuit
  2. Des services ciblés permettant de résoudre les problèmes de santé mentale, de socialisation et d’apprentissage auxquels font face les jeunes
  3. Un dépistage préventif du cancer
  4. Des applications et appareils facilitant l’autogestion des problèmes de santé
  5. Des tests génétiques qui révèlent les risques liés à la santé et qui suggèrent des changements à apporter au mode de vie et des tests de dépistage à réaliser

En ce qui concerne les communications sur les avantages sociaux, les employeurs doivent également adopter pleinement les plateformes numériques. Il est peu probable qu’une brochure PDF sur les avantages sociaux téléchargée à partir de l’intranet d’un employeur attire ce segment de la population. Les employeurs doivent plutôt adopter les canaux numériques où campe la génération Z : médias vidéo, audio et sociaux sur demande. De plus, ils devraient s’attendre à engager un dialogue bidirectionnel avec ce groupe : la génération Z posera toujours des questions, et les employeurs doivent être prêts à avoir ces conversations avec ce groupe.

Démontrer un engagement à l’égard des enjeux sociétaux cruciaux

Les membres de la génération Z se soucient sincèrement des questions de société et veulent que leurs employeurs répondent activement à leurs préoccupations. Ils s’attendent à ce que les employeurs prennent position sur des causes importantes, comme la justice sociale, la santé des femmes et la neurodiversité. D’après notre recherche, à titre d’exemple, 79 % des membres de la génération Z indiquent qu’il est important pour eux que leurs employeurs soutiennent fortement le salaire minimum vital. Mais cela va au-delà du simple fait d’exprimer son soutien sur les fils Twitter de la société. Ces personnes identifieront rapidement les messages inauthentiques et l’« écoblanchiment ». Elles s’attendent à ce que leur société appuie les déclarations publiques par des mesures réelles et concrètes qui profitent à la société civile.

Ne pas le faire peut entraîner de graves conséquences. S’ils estiment que leur employeur ne s’occupe pas des questions sociales, les membres de la génération Z sont 75 % plus susceptibles que ceux des générations précédentes d’envisager d’autres emplois qui correspondent mieux à leurs valeurs et 80 % plus susceptibles d’être moins engagés dans les activités quotidiennes au travail.

Les principales préoccupations sociétales de la génération Z

Il est important pour moi que mon employeur appuie fermement cette cause :

79%

Salaire minimum vital

75%

Santé des femmes

72%

Intérêts et équité des femmes

70%

Diversité, équité et inclusion

68%

Durabilité de l’environnement

Les employeurs ont une excellente occasion de démontrer leur engagement à l’égard des enjeux sociétaux cruciaux dans la façon dont ils conçoivent leurs emplois et leurs approches en matière d’avantages sociaux des employés. Par exemple, les employeurs peuvent démontrer qu’ils soutiennent la durabilité de l’environnement en intégrant des avantages sociaux de nature écologique à leur portefeuille.

Ils devraient également examiner leurs régimes d’avantages sociaux pour vérifier si chaque groupe au sein de la main d’œuvre a accès au soutien dont il a besoin pour appuyer les objectifs en matière de diversité, d’équité et d’inclusion. Par exemple, ils devraient effectuer une analyse des lacunes pour répondre aux besoins des femmes en matière de santé à toutes les étapes de leur vie, qu’il s’agisse du soutien à la fertilité, de l’accès à la contraception, des soins post-partum ou du soutien à la ménopause.

Les sociétés peuvent également offrir aux employés des occasions professionnelles d’influer eux-mêmes sur des enjeux sociétaux cruciaux. Elles peuvent organiser des programmes de bénévolat officiels, par exemple, dans le cadre desquels des personnes se rendent dans la collectivité et donnent de leur temps et de leur expertise à des projets importants, ou elles peuvent offrir des congés payés aux employés pour leur permettre de soutenir les causes sociales de leur choix.

Conclusion

Aider la génération Z à s’épanouir de façon durable au travail doit être une priorité pour les équipes des Services d’avantages sociaux partout dans le monde. Ce groupe démographique représente l’avenir des affaires : ce sont les employés d’aujourd’hui et les dirigeants de demain. Les employeurs doivent reconnaître les besoins uniques de la génération Z et y répondre. Ceux qui échouent font face à un avenir défini par les pénuries de main-d’œuvre. Les membres de la génération Z seront prompts à quitter les sociétés qui ne répondent pas à leurs attentes et, une fois qu’ils auront terminé, ils pourraient ne jamais revenir.

Mesures à l’intention des employeurs

  • Accordez la priorité aux avantages sociaux recherchés par la génération Z, comme la santé mentale, les applications numériques et les appareils technovestimentaires
  • Faites participer la génération Z à votre stratégie de communication sur les avantages sociaux, en recourant à eux comme ambassadeurs dans des domaines comme la santé numérique
  • Adoptez une position sur les enjeux qui correspondent à la raison d’être et aux valeurs de votre entreprise et sur lesquels vous pouvez avoir une incidence; mettez en œuvre des avantages sociaux et des programmes qui cadrent avec ces objectifs

Faites connaissance avec les auteurs

Placeholder Image

Eima Azim

Expert-conseil en chef régional, Asie du Sud-Est et Hong Kong – Mercer Marsh Avantages Sociaux

Market Development Leader

Mark Waters

Directeur, Expansion des marchés

  • United Kingdom