Skip to main content

Balado

Atténuer le risque de cyberattaque – la valeur de la cyberassurance

Bien que l’adoption de nouvelles technologies et de nouveaux processus numériques apporte un certain nombre d’avantages aux entreprises de construction, elle augmente également le risque de faire l’objet d’une cyberattaque.

Engineer working on a computer

L’industrie de la construction sur la voie de la numérisation. Bien que l’adoption de nouvelles technologies et de nouveaux processus numériques apporte un certain nombre d’avantages aux entreprises de construction, elle augmente également le risque de faire l’objet d’une cyberattaque.

Un rapport du National Cyber Security Centre et du Chartered Institute of Building, au Royaume-Uni, a révélé que les entreprises de construction peuvent être considérées comme des cibles faciles par les cybercriminels. Ce rapport a révélé que de nombreuses petites et moyennes entreprises peuvent hésiter à investir du temps, de l’argent et de la formation dans ce qu’elles perçoivent comme une menace improbable.

De plus, le rapport révèle que les entreprises de construction sont une cible courante pour le harponnage – un type d’escroquerie par courriel qui prétend provenir d’un expéditeur connu ou de confiance et qui vise à induire le destinataire en erreur pour qu’il révèle des renseignements confidentiels – en raison de son utilisation intensive de sous-traitants et fournisseurs, entraînant un grand nombre de paiements de grande valeur à des tiers.

Risque croissant

Les cyberrisques ont connu une croissance exponentielle au cours des dernières années, alors que les cyberattaques plus élaborées et incessantes continuent de cibler le nombre toujours croissant d’organisations qui dépendent de la technologie dans différents secteurs d’activité partout dans le monde.

La hausse du nombre de réclamations, conjuguée à un contexte de risque plus dangereux, a entraîné une hausse des taux de la cyberassurance et une surveillance accrue de la souscription. Et bien que les données de Marsh montrent que les taux de souscription à la cyberassurance ont augmenté de façon constante au cours des dernières années, un malentendu généralisé demeure au sujet de la valeur de la cyberassurance et des questions au sujet du processus pour obtenir une couverture.

Dans un récent épisode de la série de balados Risque en contexte de Marsh, nous traitons de certains des mythes les plus courants en matière de cyberassurance, notamment :

  • Les cyberrisques ne sont pas assurables,
  • Les mesures de cybersécurité permettent d’éliminer le besoin de cyberassurance, 
  • Les polices de cyberassurance ne remboursent pas les réclamations,
  • Le processus d’obtention d’une cyberassurance est trop lourd.
Pour écouter cet épisode, cliquez ici

Renseignements pertinents